copie forum mincir yin yang
connecté

mincir avec la sophrologiedes règles de bon sens et les lois de l'énergétique chinoise yin yang


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

livres litterature poèmes ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 livres litterature poèmes ... le Ven 10 Déc - 19:09

Admin

avatar
Admin
signalé par Chryzoe
http://www.toutpourlesfemmes.com/conseil/L-Art-de-la-frugalite-et-de-la.html#nb1
l'art de la frugalité
tout le repas dans un bol de 300 ml plein

http://www.institutmanavit.com/

2 charité/ONG livre le Ven 10 Déc - 19:10

Admin

avatar
Admin
Marc Reidiboyom journaliste économiste indépendant a mené une enquête sur la collecte des fonds par les associations décoiffante
http://www.amazon.fr/Donateurs-vous-saviez-Marc-Reidiboym/dp/2953319611/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1259397537&sr=8-1
lu
Un des chapitres de votre livre s'appelle «À la chasse au RIB». Pourquoi ?"

- Parce que dans la rue lorsque vous êtes interpellé par un «chasseur» de donateurs, les méthodes utilisées sont extrêmement agressives.
Avant tout, il faut savoir que ces véritables recruteurs de donateurs ne sont pas des bénévoles, mais des salariés embauchés en CDD par des sociétés spécialisées.
Il s'agit en fait des techniques de démarchage à domicile appliquées à la rue. Cela consiste à arrêter les gens, quels qu'ils soient, puis retenir leur attention, leur expliquer la vocation de l'association - c'est là qu'intervient l'émotion - puis à les culpabiliser afin qu'ils s'engagent dans un don régulier.

Chez ONG Conseil, une société parisienne qui a des contrats avec de très nombreuses ONG, les recruteurs de donateurs suivent une formationde deux jours. Quel est son but ?
De récupérer les coordonnées bancaires de la personne et le versement mensuel qui va avec. Pour ce faire, on apprend aux recruteurs à être efficaces et à parer à tous les arguments qui pourraient s'opposer à un engagement. Il faut que les gens signent tout de suite. Si un passant n'a pas son relevé d'identité bancaire avec lui, le recruteur lui proposera de l'accompagner jusqu'à une agence bancaire. Face à une personne qui sou­haite un délai de réflexion, les recruteurs brandissent des arguments comme l'urgence de la situation, des programmes fantas­tiques qui vont devoir s'arrêter faute de dons, etc. Quand ce n'est pas une allusion à l'égoïsme de la personne riche et bien portante que vous êtes censé être.

Quelle est l'efficacité financière de ces méthodes ?
Les associations (Aides, Médecins du monde, Handicap International, etc.) qui ont recours à ce type de prestations achètent un volume d'heures de présence sur le terrain de recruteurs. J'ai étudié le cas d'une campagne d'Aides, payée 54 000 euros pour 800 heures. Résultat : si chaque recruteur convainc un donateur par heure - dans la réalité, les chiffres sont entre 0,6 et 0,8 -, l'association rentre dans ses fonds au bout de huit mois. Et c'est donc seulement à partir du neuvième mois que la somme prélevée sur le compte du donateur va à l'association.

Dans ce cas, pourquoi les associations organisent-elles ce type de campagne ?
Certes, l'investissement est important mais comme en moyenne quand un donateur s'engage, son autorisation de prélèvement durera en moyenne cinq années, les ONG s'assurent de rentrées d'argent pour quatre ans. Et ce, sans avoir besoin de renouveler ces opérations et sans relance auprès de leurs donateurs."

perso je n'aime pas ce genre de démarchage et préfère donner comme je veux ou je veux, faisant le choix du risque parfois peut être d'argent mal employé ...

http://www.institutmanavit.com/

3 viande livre le Ven 10 Déc - 19:11

Admin

avatar
Admin
signalé par Chryzoe
http://bidoche-lelivre.com/

http://www.institutmanavit.com/

4 e books gratuits le Ven 10 Déc - 19:12

Admin

avatar
Admin

http://www.institutmanavit.com/

5 livre altruisme le Ven 10 Déc - 19:12

Admin

avatar
Admin

http://www.institutmanavit.com/

6 livre contrôle poids appetit le Ven 10 Déc - 19:13

Admin

avatar
Admin
15 mars 2010
«Prenez le contrôle de votre appétit… et de votre poids!»
Titre accrocheur n’est-ce pas? Moi aussi, je suis restée accrochée. Je m’explique.
Devant toute la panoplie de livres et de documents de toutes sortes concernant la perte de poids, il m’apparaît difficile de toujours faire les bons choix de lecture. Et lorsque l’on m’a parlé de ce bouquin, je me suis dit : « Ah non! Pas encore un autre ouvrage sur la perte de poids! »

Eh bien NON! Ce livre est plutôt axé sur l’importance de modifier notre façon de penser lorsque nous sommes préoccupés par notre santé et notre poids. Et j’avais envie de partager cette découverte.

Un aperçu du contenu

L’auteur, Angelo Tremblay, nous rappelle que la graisse est une source de protection et c’est ce qui pourrait expliquer jusqu’à un certain point pourquoi le corps se bat si fort pour conserver cette graisse. Et pourquoi aussi une perte de poids trop rapide ou mal contrôlée peut amener notre organisme à être plus vulnérable par la suite.

Autre fait intéressant, il prend le temps de bien vulgariser les notions de métabolisme de base, qui se veut « le moteur qui brûle des calories lorsque nous sommes au repos ». Lorsque nous savons ce que représente le métabolisme de base, nous sommes plus en mesure de comprendre pourquoi certaines personnes prennent du poids lorsqu’elles suivent un régime amaigrissant. Je ne vous en dis pas plus.

Par ailleurs, à la suite de plusieurs de ses recherches, l'auteur a pu observer que nous, les femmes, avons plus de difficulté à contrôler notre appétit que les hommes! Pourquoi? Parce que les régions du cerveau liées au plaisir de manger sont moins facilement désactivées chez les femmes. Intéressant n’est-ce pas?

Et ce n’est pas tout! Saviez-vous que « le manque de sommeil est le premier facteur qui peut prédire un surpoids »? Que le travail mental, contrairement à la croyance assez répandue, ne fait pas brûler beaucoup de calories, mais qu’en plus, il cause une sensation de faim qui risque de nous faire manger plus? L’auteur a été lui-même cobaye dans l’une de ses recherches, en plus de faire les mêmes tests sur ses étudiants. Les résultats sont surprenants.

Bien sûr, on aborde les effets délétères liés au fait de manger devant le téléviseur ou l’ordinateur, de consommer de plus en plus de repas achetés au supermarché ou au comptoir des surgelés ou encore de manger trop rapidement.

On ne peut passer sous silence la place de l’activité physique dans le contrôle de l’appétit, mais on découvre, par exemple, l’importance d’avoir une bonne masse musculaire en plus d’avoir une bonne fonction cardiovasculaire.

Et j’ai appris beaucoup de choses sur les signaux de satiété et sur les aliments qui favorisent et ceux qui nuisent à nos signaux de satiété.

Finalement, comme le dit l’auteur, « l’appétit est une boîte à surprises et il nous faut voir son contrôle sous un angle nouveau. Il faut tenir compte du manque de sommeil, du stress, de la consommation de calcium, etc. »

Qui est cet auteur?

Angelo Tremblay, Ph.D. Professeur de physiologie et de nutrition à l’Université Laval.
Le titre du livre : Prenez le contrôle de votre appétit… et de votre poids!

Bonne lecture!

Dr Johanne Blais

http://www.institutmanavit.com/

7 corps et crises le Ven 10 Déc - 19:13

Admin

avatar
Admin
Notre corps et ses crises : De A comme Angoisse à T comme Tétanie, comprendre et surmonter les crises
de Henri Rubinstein
Crises de migraine, d'épilepsie, de névralgie, d'angoisse, de tétanie. Crise cardiaque, crise d'asthme, ou encore crise de nerfs ou d'adolescence... La crise est à la fois la meilleure et la pire des choses.
La meilleure, car elle alerte l'individu.
Il faut alors agir d'urgence, soigner pour éteindre ce voyant rouge qui clignote.
La pire, quand elle annonce le début d'une affection au long cours.
Le Dr Rubinstein dédramatise toutes ces situations et nous apprend à les gérer.
En autant de chapitres que de types de crises, il décrit chacune d'entre elles dans ses spécificités pour nous aider à les connaître, à les comprendre, et surtout - grâce à des conseils pratiques - à mieux les surmonter.
Car la gestion de l'après-crise est primordiale.
l'auteur
Le Dr Henri Rubinstein est spécialiste de l'exploration du système nerveux.
Il est aussi l'auteur d'ouvrages à succès: Etes-vous spasmophile ?,
Psychosomatique du rire,
La Dépression masquée.

http://www.institutmanavit.com/

8 l'amour surestimé le Ven 10 Déc - 19:14

Admin

avatar
Admin

http://www.institutmanavit.com/

9 fessée le Ven 10 Déc - 19:14

Admin

avatar
Admin
Intitulé «La fessée, pour ou contre?»*, l’ouvrage de Stephan Valentin se veut un débat sur la question. Mais au fil des pages, la position de ce docteur en psychologie apparaît clairement. S’il établit une distinction entre fessée «réactionnelle», donnée par un parent débordé, et «éducative», infligée en guise de punition, il ne défend ni l’une ni l’autre. Pour lui, ce geste n’est jamais un signe d’autorité. Au contraire, il y voit une preuve de faiblesse de la part de l’adulte: «C’est lorsque le parent est paniqué par sa perte d’autorité qu’il en vient aux coups.» Ce spécialiste de la petite enfance ne considère pas la fessée parmi les «punitions pédagogiques» recommandables. «Elle ne prend pas de sens pour l’enfant. Elle agit sur les mécanismes de la peur. On peut se faire respecter avec la fessée, mais en fait, l’enfant est plus dans la crainte que dans l’apprentissage des règles.» L’auteur n’étaie cependant pas beaucoup les raisons pour lesquelles l’enfant ne comprendrait pas les motifs de ce type de punition. Enfin, il considère que la fessée participe à une banalisation de la violence. «Si les enfants ont tendance à s’habituer aux coups, les parents aussi.»
http://www.amazon.fr/Fess%C3%A9e-Questions-sur-violence-%C3%A9ducative/dp/2842211324

http://www.institutmanavit.com/

11 cancer David Servan Schreiber le Ven 10 Déc - 19:17

Admin

avatar
Admin
L'OUVRAGE DE DAVID SERVAN-SCHREIBER, "ANTICANCER, PREVENIR ET LUTTER GRACE A NOS DEFENSES NATURELLES
Le 01 Octobre 2007,« J'ai eu un cancer. Diagnostiqué une première fois il y a quinze ans, j'ai été traité par les méthodes conventionnelles, puis j'airechuté. C'estalors que j'ai décidé de rechercher, au-delà des traitements habituels, tout ce qui pouvait aider mon corps à se défendre. (...) Je vis en pleine santé depuis sept ans. Dans ce livre, je voudrais vous faire le récit de tout ce que j'ai appris ». David Servan-Schreiber, professeur de psychiatrie à l'Université de Pittsburgh à lire

en effet ses principes sont depuis toujours les miens

Mot de l'éditeur
Après le succès de Guérir, David Servan-Schreiber propose dans ce livre une nouvelle vision de la biologie du cancer. Et affirme : pour s'en protéger, il faut aussi faire appel à nos défenses naturelles.
Le cancer fait peur. La médecine occidentale moderne dépiste et soigne cette maladie, mais ne tire pas parti des découvertes récentes qui permettent de s'en protéger. Il y a, en plus des traitements classiques, des comportements à favoriser, des choses à faire, simples, et qu'on ignore trop souvent

L'auteur ne s'appuie pas seulement sur son expérience de médecin et chercheur en neurosciences : révélant son cancer, il raconte son histoire et dit comment il s'est soigné.
Dans un récit à la première personne, David Servan-Schreiber raconte à la fois le choc de la maladie et les approches qu'il a mises en oeuvre pour y faire face. La confrontation avec le cancer apparaît comme une aventure intérieure brûlante. L'auteur revient sur les joies et les peines, les découvertes et les échecs qui font aujourd'hui de lui un homme considérablement « plus en vie » qu'il y a quinze ans. Il espère qu'en les partageant, il permettra à chacun de trouver des pistes pour sa propre aventure. Et qu'elle sera belle.

Expliquées avec la clarté et la force de conviction propres à l'auteur, on trouvera ici des approches pratiques de prévention et d'accompagnement des traitements, tirées des résultats les plus récents de la recherche de pointe

La première partie de l'ouvrage raconte l'aventure scientifique passionnante qui a mené à cette nouvelle vision du cancer. Comme on le verra, cette dernière est fondée sur le rôle essentiel et encore peu connu du système immunitaire, la découverte des mécanismes inflammatoires qui sous-tendent la croissance des tumeurs, et sur la possibilité de bloquer leur développement en empêchant leur ravitaillement par de nouveaux vaisseaux sanguins. Il en découle quatre approches, présentées dans la seconde partie, que chacun peut mettre en oeuvre pour se construire une biologie anti-cancer, à la fois du corps et de l'esprit.

http://www.fmrc.fr/ un site sur cancers
site de David Servan Schreiber
http://www.guerir.fr/magazine/a-telecharger-et-a-imprimer-vous-meme-le-livret-les-reflexes-anticancer-au-quotidien

sur son livre "édition 2010"

Des femmes souffrant d'un cancer du sein étendu aux ganglions et qui avaient suivi, en sus de leur traitement conventionnel,

- un programme d'éducation à la nutrition,
- à l'activité physique
- et à une meilleure gestion du stress

ont vu leur mortalité baisser de 68 % au cours des onze années suivantes par rapport à celles qui n'avaient reçu que le traitement conventionnel.

les filles, pensez-y, ne pensez pas que ça n'arrive qu'aux autres
DSS dit : Voici ce que j'ai appris : si nous avons tous des cellules cancéreuses en nous, nous avons tous aussi un corps fait pour déjouer le processus de formation des tumeurs. Il revient à chacun d'entre nous de s'en servir. D'autres cultures que la nôtre y parviennent beaucoup mieux.

Tant que la maladie ne nous a pas frôlé, la vie nous paraît infinie, et nous croyons qu'il sera toujours temps de nous battre pour le bonheur. Il faut d'abord que je décroche mes diplômes, que je rembourse mon crédit, que les enfants grandissent, que je prenne ma retraite... Plus tard je penserai au bonheur. Remettant toujours au lendemain la quête de l'essentiel, nous risquons de laisser la vie filer entre nos doigts, sans l'avoir jamais vraiment goûté.
La c'est moi qui conseille : à méditer....

En France, l'augmentation du nombre de cancers a été de 60% dans les 20 dernières années !!!!!
lu
Cancer du sein: l'impact du mode de vie
AFP
02/06/2010 |
Les gènes n'expliquent qu'une petite proportion des cancers du sein alors que pour la plupart des femmes les facteurs de risque liés au mode de vie restent prédominants, selon des spécialistes.

Traitement hormonal à la ménopause, consommation exagérée d'alcool, grossesse tardive ou absence de grossesse, et obésité font partie des facteurs de risque liés au mode de vie.

Une étude publiée mercredi dans la revue médicale The Lancet visait à déterminer si ces facteurs interfèrent avec une douzaine de variations génétiques fréquentes associées à une faible augmentation du risque de développer un cancer du sein.

L'étude sur 7.160 femmes ayant eu un cancer du sein et 10.196 qui en étaient indemnes, dirigée par Ruth Travis de l'Université d'Oxford (Royaume-Uni), visait à mieux faire la part des choses entre les influences génétiques (très faible risque) et non génétiques (une dizaine relevant du mode de vie et d'autres particulatités comme par exemple une puberté précoce).

Au final, le risque faiblement accru de cancer du sein associé à ces douze variations génétiques courantes n'est pas affecté, ni renforcé, par des facteurs liés au mode de vie comme le traitement hormonal substitutif ou la naissance tardive du premier enfant, notent les auteurs de l'étude.

Ils soulignent toutefois que leur travail n'inclut pas deux gènes bien connus, les gènes BRCA1 et BRCA2, plus rares mais véritablement porteurs d'un haut risque de développer un cancer du sein.


http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=tests-genetiques-medecine-personnalisee_20100611&source=bulletin&provenance=

http://www.institutmanavit.com/

12 trouver le chemin le Ven 10 Déc - 19:18

Admin

avatar
Admin
de Veronique Jannot. Très intéressant.


http://www.amazon.fr/s?_encoding=UTF8&search-alias=books-fr&field-author=V%C3%A9ronique%20Jannot

en cliquant sur le lien
puis en cliquant sur le premier livre tu pouvais trouver
"Présentation de l'éditeur
Pour la première fois, Véronique Jannot accepte de se livrer en confiant un secret douloureux : la grave maladie qui l'a privée, à 22 ans, du bonheur d'être mère un jour. Pour la première fois aussi, elle évoque l'accident tragique de l'amour de sa vie, Didier Pironi, le pilote de Formule 1. Ce récit, émouvant, jalonné d'anecdotes, nous fait partager le chemin qui fut le sien, avec la rencontre du bouddhisme qui l'a aidée à guérir, à porter sur l'existence un regard différent, et à s'engager pour la défense du Tibet. Le témoignage passionnant d'une enfant chérie de la télévision, et son parcours vers les hautes altitudes où se trouvent peut-être les clefs du bonheur. " et aussi nous signaler de bien dérouler pour lire les commentaires en dessous
à toi

http://www.institutmanavit.com/

13 la grammaire est une chanson douce le Ven 10 Déc - 19:19

Admin

avatar
Admin

http://www.institutmanavit.com/

14 l'art des listes le Ven 10 Déc - 19:21

Admin

avatar
Admin
par didoo
RESUME

Et si vous essayiez les listes ? " Les listes nous offrent un support indispensable. Que ce soit pour faire table rase avant de mieux repartir dans la course des jours ou pour entreprendre un travail de fond sur le sens de sa vie, elles constituent l'un des moyens les plus accessibles, les plus amusants et les plus efficaces de se libérer intérieurement". Dominique Loreau en apporte la preuve dans cet ouvrage... à la fois guide pratique : comment organiser au mieux le quotidien (le ménage, les repas, les invitations à dîner, les comptes, les cadeaux, les valises des vacances...) afin de se donner du temps pour soi ? ... et invitation ludique à explorer une forme d'écriture elliptique et poétique, qui va à l'essentiel : créer son propre " carnet de listes ", c'est apprendre à clarifier son esprit, à affiner ses goûts, à enrichir sa vie intérieure. En s'appuyant sur des dizaines d'exemples précis, ce guide donne tous les conseils, toutes les astuces pour s'approprier ce véritable art du " bien vivre ".

J'aime....

Biens des sujets nous intéressent, des conseils nous interpellent, mais ils sont si nombreux qu'on ne peut tous les approfondir. De plus, nous espérons toujours un peu inconsciemment qu'il y aura, dans le prochain livre, dans le prochain magazine, quelque chose de mieux, de plus efficace, de plus facile, de plus rapide... Alors nous continuons inlassablement nos lectures, sans cesse à l'affût du dernier secret miracle pour mincir, déstresser, trouver le prince charmant ou le bonheur.

Pour être honnêtes, que retirons-nous de tout cela ?

Que mettons-nous réellement en pratique ?

Que reste-t-il, au bout du compte, de toutes ces heures et de cet argent dépensés en livres et en magazines ?

Conseils de vie, de bien-être physique et mental, de questionnements spirituels... si nous lisons ces ouvrages, c'est que nous avons le désir de changer, d'évoluer. Mais pour cela, il faut agir, s'impliquer. Ce n'est pas se contenter de lire des conseils qui va donner des résultats, mais ce que nous faisons, nous, de ces conseils.

bonne lecture

http://www.institutmanavit.com/

15 Re: livres litterature poèmes ... le Ven 10 Déc - 19:21

Admin

avatar
Admin
ne dites plus je n'ai pas le temps
optimiser vos moements
http://www.litteratureaudio.com/
http://www.audiocite.net/

idéal aussi pour vos enfants n'oubliez pas !

http://www.institutmanavit.com/

16 Re: livres litterature poèmes ... le Ven 31 Déc - 16:46

Admin

avatar
Admin

http://www.institutmanavit.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum