copie forum mincir yin yang
connecté

mincir avec la sophrologiedes règles de bon sens et les lois de l'énergétique chinoise yin yang


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

tel mobile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 tel mobile le Sam 11 Déc - 18:00

Admin

avatar
Admin
téléphoner enconduisant
multiplie par 4 le risque d'accident
et par 6 au début de la communication
même avec un kit mains libres
source : institut national de recherche sur les transports et leur sécurité

astuces d'une copine :
dédier des sonneries différentes aux membres de l'entourage
elle entend comprend sans regarder, laisse déposer message
prend le temps de se garer si elle veut écouter ou rappeler

http://www.institutmanavit.com/

2 Re: tel mobile le Sam 11 Déc - 18:01

Admin

avatar
Admin
Le téléphone mobile cause des troubles?
AFP
07/12/2010 | Mise à jour : 07:08
Les futures mamans qui utilisent régulièrement un téléphone mobile auraient un risque accru d'avoir des enfants présentant des troubles du comportement, surtout si ces enfants ont eux-mêmes utilisé précocément ces appareils, selon une étude danoise.

L'étude se base sur la cohorte de naissance danoise qui a inclu près de 100.000 femmes enceintes entre 1996 et 2002. Elle a été conduite sur plus de 28.000 enfants ayant atteint l'âge de 7 ans en décembre 2008. Elle fait suite à une première étude portant sur près de 13.000 enfants (7 ans jusqu'en novembre 2006), qui avait déjà montré un lien entre une exposition prénatale et des troubles du comportement.
Les nouvelles données, publiées mardi par la revue spécialisée Journal of Epidemiology and Community Health, montrent que plus du tiers des enfants de 7 ans (35%) utilisaient un téléphone mobile (contre 30% pour le premier groupe).

17% avaient été exposés à la téléphonie mobile avant et après la naissance (contre 10% pour la 1e étude). A contrario, 53% des enfants de la 1e étude et 39% de la seconde n'avaient pas été exposés avant ou après la naissance. Les catégories d'exposition étaient définis selon plusieurs critères : nombre d'appels quotidiens, localisation de l'appareil en dehors de son utilisation (sac ou poche de vêtement), utilisation d'une oreillette...

Dans les deux études, une proportion d'environ 3% des enfants étaient considérés comme ayant un comportement anormal et 3% présentaient un risque de comportement anormal.

Selon les chercheurs, les enfants exposés à la téléphonie mobile avant et après la naissance avaient 50% plus de risque de présenter des problèmes de comportements. Pour les enfants exposés uniquement avant la naissance, le risque était majoré de 40%.

Pour valider leurs résultats, les chercheurs ont tenu compte d'autres facteurs d'influence possibles, notamment le temps passé par la mère à s'occuper de son enfant. "Même s'il est prématuré d'interpréter ces résultats comme un lien de causalité, nous craignons que l'exposition précoce aux téléphones mobiles puisse comporter un risque, qui, s'il était avéré, serait un problème de santé publique étant donné l'utilisation très répandue de cette technologie", ont conclu les auteurs.

http://www.institutmanavit.com/

3 Re: tel mobile le Mer 23 Fév - 10:23

Admin

avatar
Admin
L'utilisation durant 50 minutes d'un téléphone portable accroît le métabolisme du glucose dans une région du cerveau située proche de l'antenne du téléphone, selon les résultats préliminaires d'une étude publiée mardi dans une grande revue médicale américaine. Toutefois les conséquences pour la santé restent inconnues, soulignent les auteurs de ces travaux parus dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) daté du 23 février.

Le Dr Nora Volkow, une chercheuse aux Instituts nationaux américains de la Santé (NIH), et son équipe ont mené cette étude du 1er janvier au 31 décembre 2009 avec 47 participants pour examiner les effets des téléphones portables sur les activités cérébrales dans une zone donnée du cerveau humain. Les téléphones ont été placés tour à tour sur leur oreille droite et gauche pendant que leur cerveau était observé par un scanner, à travers une caméra tomographique à positrons.

Ils avaient aussi reçu à deux reprises une injection de fluodésoxyglucose pour mesurer le métabolisme du glucose dans le cerveau, une fois avec le portable activé --sans le son-- durant 50 minutes et ensuite avec le téléphone désactivé. Les chercheurs ont ensuite vérifié le lien entre l'activité du métabolisme du glucose et l'amplitude estimée des signaux électromagnétiques à fréquences radioélectriques émis par le téléphone.

Après cela, les images ont été comparées pour évaluer les effets de l'utilisation des téléphones mobiles sur le métabolisme du glucose dans le cerveau, un marqueur important de l'activité cérébrale. Ils n'ont pas constaté de variation de ce métabolisme sur l'ensemble du cerveau.

Mais ces chercheurs ont pu mesurer des différences notables dans la zone cérébrale située à proximité de l'antenne du téléphone activé durant 50 minutes où le métabolisme du glucose était environ 7% plus élevé comparé à la période durant laquelle le téléphone était éteint. Les régions cérébrales concernées sont le cortex orbitofrontal et le pôle temporal.

http://www.institutmanavit.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum